Newsletter #2 – Compte rendu de la première réunion publique du 22 juin 2016

La semaine dernière, nous avons organisé notre première réunion publique.
Une trentaine de personnes étaient présentes pour venir découvrir plus en détails ce projet.Pour cette première rencontre, nous avons choisi de présenter rapidement le projet (vous pouvez retrouver cette présentation ici) et de laisser place à une conversation ouverte sur le sujet, en accueillant les questions.
Chacun prenait la parole lorsqu’il le souhaitait pour aborder un thème ou rebondir sur une question.Plusieurs points ont donc été abordés :- La date d’ouverture : Il est vrai que nous n’avons pas clairement communiqué sur ce point. C’est principalement parce que nous avons besoin de retours sur d’autres points, tels que le nombre potentiel d’inscrits pour y adapter le lieu et le tarif, et le temps de recherche du lieu. Mais notre souhait est une ouverture d’ici septembre 2017.

– Il a donc été convenu de constituer une liste de personnes intéressées pour estimer le nombre de membres potentiels pour adapter la recherche du lieu. Nous allons travailler sur un formulaire à vous proposer sur le site pour faciliter cette démarche.
Par la suite, lorsque les choses se préciseront, nous envisagerons des pré-inscriptions.

Nous avons déterminé qu’une quinzaine d’enfants serait un minimum pour que le projet soit viable.
Concernant le maximum, il est difficile de se prononcer pour le moment, il sera très certainement déterminé par le lieu trouvé.- L’équipe encadrante n’est pas encore déterminée. Elle va aussi dépendre du nombre d’enfants accueillis. Beaucoup d’écoles privées hors contrat commencent avec une équipe bénévole. Il nous est donc difficile pour le moment de vous annoncer sa composition, elle se veut ouverte à toute proposition et se formera avec le temps.
Il a cependant été question de créer une base de données de toutes les personnes s’intéressant au projet afin d’avoir une liste de compétences à apporter à l’école si besoin.
Plus précisément, nous envisageons d’intégrer les parents et personnes intéressées dans la vie de l’école. Dans une école démocratique, il n’y a pas de cours proposés, mais il peut s’en organiser à la demande de ses membres. C’est pour cette raison qu’une liste de compétences est une ressource fabuleuse.

– Nous avons évoqué le statut à choisir pour l’école. Nous hésitons entre une association ou une SCOP. Il nous faut encore comparer avantages et inconvénients.

– Il a été mentionné la possibilité de faire des ateliers en attendant l’ouverture de l’école. Nous réfléchissons à la question, cela nécessite un lieu temporaire.

– Concernant l’accueil dans l’école, il sera prévu une période d’essai de deux semaines.

– Nous avons aussi parlé des périodes de vacances. Nous envisageons de les faire libres, excepté la période de Noël et peut-être quelques semaines l’été. Mais nous devons nous renseigner sur cette possibilité.

– Concernant le temps de présence, l’école sera ouverte de 8h à 19h, l’accueil se faisant à toute heure, ce qui peut aussi permettre aux parents de moins courir en fonction des emplois du temps. Nous demanderons en échange un minimum d’heures passées à l’école dans la semaine.

– Il nous faut trouver un moyen de communiquer auprès des familles dont les enfants sont plus âgés. Nous nous sommes rendu compte qu’il y avait pas mal de jeunes et futurs parents à cette réunion ce qui limiterait peut-être la tranche d’âges présents dans l’école.

– Il a aussi été question d’accueil d’enfants porteurs de handicap : nous souhaitons cette école ouverte à tous et nous réfléchissons aux formations nécessaires. Les parents concernés n’estiment pas ces formations obligatoires et préfèrent une approche plus naturelle. C’est un sujet qui nécessitera réflexion et rencontre spécifique avec chaque parent et chaque enfant.

– Les frais mensuels ont bien sûr été évoqués. Encore une fois, cela va dépendre du nombre d’enfants et du lieu. Nous pouvons cependant vous donner une idée en nous appuyant sur les écoles existantes et projets sur le point de débuter. La fourchette est de 300 à 500 euros par mois. Nous avons évoqué une base commune à tous et un complément déterminé par les revenus des familles.
Nous envisageons bien sûr le financement participatif lorsque nous aurons déterminé le statut et serons en recherche active de lieu.

– Nous avons parlé du socle commun de connaissances et de compétences. Une autre école développe un logiciel facilitant le suivi nécessaire.
Un point spécifique a été abordé. L’exemple d’un membre de 8 ans qui reprend le système classique (ex:déménagement) et ne sait pas encore lire. C’est possible s’il ne s’y est pas encore intéressé. La lecture peut venir à tout moment, avant ou après 6 ans. Nous n’avons effectivement pas de retour sur ce point, il sera à aborder de nouveau.La fameuse question sur le bac a été posée. C’est vrai qu’on ne vous rassure pas sur ce sujet. Mais ce n’est pas le but ! Cette école n’est pas rassurante pour les parents, elle focalise sur le choix des enfants concernant leur futur. Il faut leur faire confiance. Ils trouveront vers quoi se tourner, et par habitude, ils se donneront les moyens d’y arriver. Le bac sera alors une étape logique du parcours. Mais nous ne pouvons effectivement pas vous parler d’expérience personnelle, nous nous appuyons sur ce qui se fait ailleurs depuis une centaine d’années déjà.

– Nous avons aussi parlé du système de fonctionnement d’une école démocratique, vous trouverez des vidéos explicatives sur ces deux liens :

– Conseil de Justice
Nous enrichirons le Conseil de Justice avec l’approche de la CNV.La réunion s’est terminée par un véritable engouement et une hâte de concrétisation.

C’était chouette de se retrouver autour d’une même envie !

La prochaine réunion publique sera organisée le mois prochain.
On espère une ambiance un peu plus estivale pour la réaliser dans un parc.
On vous en dit plus bientôt !

Vous souhaitez vous investir dans le projet, nous faire part de suggestions ou simplement vous avez des questions ?
Contactez-nous par mail : ecole.imaginarium@gmail.com


Une réflexion sur “Newsletter #2 – Compte rendu de la première réunion publique du 22 juin 2016

  1. C’ est vraiment dommage que ce genre de projet ne soit pas épaulée par l état en therme de moyen et de financement. Ces projets sont la réponse à tellement de problèmes scolaires. Je rêve d une Ecole montessori pour mes 3 enfants mais malheureusement mon budget ne me le permettra jamais. Mon plus grand fils a aujourd’hui la chance d évoluer dans une classe montessorienne , la seule de son Ecole. Et l année prochaine il sera plongé dans un système éducatif que je déteste, l Ecole primaire et ses méthodes plus que néfastes. Je cherche une alternative mais nous avons peu de choix.
    En tout cas bravo pour ce joli projet , qui J espere accueillera beaucoup d enfants
    Cordialement
    une maman bienveillante.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s